L'amour à L'Africaine En Chine

Mais un des paradoxes de la pensée identitaire est qu'elle se projette souvent dans un territoire plus vaste que son intention ne le lui autorise. Hervé Madaya me parle de l'Afrique, mais derrière cette Afrique qu'il mentionne, j'entrevois surtout des spécificités Camerounaises. Or le risque, en se focalisant sur une problématique que l'on veut saisir dans son authenticité ou dans sa véracité, n'est-il pas de la rendre moins saisissable à d'autres ? Il existe déjà une production audiovisuelle de fictions romanesques très importante, issue de Nollywood, ainsi qu'une littérature érotique africaine anglophone, très importante également, et qui reprennent intégraux deux certains des thèmes cités plus haut.linkedin

Une grosse partie de son épais (480 pages) roman emprunte avec une somptueuse et joyeuse aisance cliquez pour la source à l'art de la palabre, avec incises et circonlocutions métaphoriques, pour dire les légendes, les traditions, les générosités africaines _ plus particulièrement, ici, maliennes _ et l'autre affûte sa verve au scalpel d'une ironie cinglante pour croquer la dérisoire impuissance de fonctionnaires pleins de bonne volonté confrontés aux inépuisables ressources des ripoux de toutes les couleurs qui font argent de tout, et de complets, dans la relation du Sud avec le Nord.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15

Comments on “L'amour à L'Africaine En Chine”

Leave a Reply

Gravatar